Atomiseur reconstructible, quelle mèche choisir pour ma résistance ?

Nuages comics

Les passionnés de vapotage sont bien familiers à l’utilisation des atomiseurs reconstructibles. Ces accessoires leur permettent de réaliser des résistances « faits maison » susceptibles de varier les saveurs. L’une de leurs composantes, la mèche, est garante de la capillarité avec le liquide, et joue donc un rôle important. Sauf que nombreux sont les vapoteurs qui s’égarent facilement dans le choix approprié aux bouffées et saveurs convoitées. Ce petit billet d’informations vous guidera sur la mèche à choisir pour votre résistance d’e-cigarette. Pour plus de news vape, consultez les guide de vapoteurs.

La mèche en coton

Du fait de sa capillarité relativement moyenne, la mèche en coton est la star des montages de type micro-coil. Elle est la composante idéale pour réaliser de petites spires collées les unes aux autres. Au fil du temps, les vapoteurs ont testé plusieurs types de mèches en coton (coton de tampon, coton bio, coton de pharmacie, etc.). De ses nombreux tests, le coton cardé semble avoir gagné leur faveur.

Initialement destiné à la chirurgie, le coton cardé est plébiscité pour sa propreté et son caractère hydrofuge (préserve de l’humidité). Cette matière n’est quasiment pas traitée chimiquement, et possède une capacité d’absorption d’e-liquide exceptionnelle. Le coton cardé est idéal sur dripper et stock efficacement le juice.

La mèche en coton cardé n’altère pas les saveurs de votre e-liquide, mais arrondit, au contraire, les arômes, qui, grâce à son effet, deviennent plus doux. Elle accompagnera, au quotidien, les amateurs de hit marqués et agressifs.

Toutefois, elle n’est peut-être pas la meilleure option pour les néophytes. Comme indiqué plus haut, le coton cardé exige systématiquement le montage micro-coil. Notez que ce type de montage nécessite un peu plus d’expérience que pour les coils classiques.

La mèche en fibre de silice

La fibre de silice est le remplaçant légitime de la fibre de verre, abandonnée par la majorité des vapoteurs. Cette dernière s’est illustrée négativement par sa propension à noircir.

La fibre de silice, quant à elle, est facile d’utilisation. Vous pouvez le manipuler à volonté et réaliser, avec aisance, des coils pratiques, surtout lorsqu’elle est rigidifiée. Elle se fait également remarquer par sa polyvalence et sa bonne capacité de stockage de l’e-liquide. La fibre de silice supporte aussi parfaitement les dry-burns, un atout de taille pour nettoyer votre coil avant de procéder au changement de votre e-liquide.

La vapeur produite par l’atomiseur est séchée par la fibre de silice. Par conséquent, les bouffées sont plus âcres, et le hit en ressort puissant et plus agressif. L’inconvénient avec cette mèche, c’est la possibilité que les saveurs soient légèrement dénaturées.

La mèche en mesh

Constitué de fibres d’acier inoxydable tressé, le mesh est une matière vendue sous forme de feuilles. Pour en juger de la qualité, référez-vous simplement au nombre de fibres par pouce qu’il comporte.

Le mesh était, autrefois, la mèche la plus utilisée dans les atomiseurs genesis. Il a gagné cette belle réputation grâce à son innocuité totale (il ne bouge plus une fois oxydé). Une mèche à utiliser absolument pour tous les atomiseurs reconstructibles, dont le réservoir se trouve sous la plateforme qui soutient le coil.

Le mesh ne néglige pas les saveurs et le hit, mais demande un minimum de patience et d’expérience pour avoir les résultats escomptés. À l’instar de la mèche en coton (coton cardé), il est plutôt le meilleur allié des vapoteurs experts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *