Quelle cigarette électronique ne fuit pas ?

Quelle cigarette électronique ne fuit pas ?

Les fuites enregistrées avec les e-cigarettes dépendent de plusieurs facteurs. Ce sont : l’e-liquide, les réglages, le type de matériel ou encore le type d’atomiseur. Ce dernier paramètre représente l’une des plus importantes causes de la fuite des e-cigs. Quels atomiseurs faut-il alors privilégier pour éviter les écoulements ? Que dire des pods et des bottom feeders ? Pour quel profil de vapoteurs est destinée chacune de ces solutions ? Quelles options faut-il choisir en fonction des prix ?

Comparatif des différents atomiseurs dans leur conception

Les fuites enregistrées avec les atomiseurs sont le plus souvent dues à leur conception. Voici un comparatif des différents atomiseurs :

Les cartomiseurs

Ce type représente le plus ancien modèle d’atomiseur. Il est composé d’un tube rigide contenant du coton sur toute la longueur et une résistance disposée au fond. Les fuites sont fréquentes avec ce système quand il est mal conçu. Si cela arrivait, la seule alternative serait de jeter l’équipement. Les cartomiseurs sont de bonnes options, mais présentent deux inconvénients :

  • Dégagent très peu de vapeur ;
  • Émettent des crépitements pendant l’utilisation.

Les clearomiseurs

Ce type d’atomiseur est le plus répandu en ce moment. Il est composé d’un réservoir contenant l’e-liquide et d’une résistance permettant de vapoter. Le clearomiseur a pour avantage, une bonne autonomie ainsi que la possibilité de suivre le niveau du liquide disponible. Pour en avoir un qui ne fuit pas, il faut s’assurer d’acheter un modèle dont l’airflow se situe en haut.

Les atomiseurs reconstructibles

Les atomiseurs reconstructibles représentent une grande famille d’atomiseurs qui drainent encore de nombreux inconditionnels. Au nombre de ceux-ci, on distingue 3 grandes catégories que sont : les RDA, les RTA et les RTDA.

Les RDA 

Généralement appelés drippers, ces atomiseurs reconstructibles ne possèdent pas de réservoir. Ils sont juste composés de fil résistif et de coton. On devra donc mettre régulièrement du liquide sur ses mèches lors de l’utilisation.

Un bagage technique est nécessaire pour leur usage. Ils sont spécialement appréciés pour une vapeur et des saveurs exceptionnelles. Avec des RDA, il n’est presque pas possible d’enregistrer de fuites puisqu’il faudra mettre chaque fois, seulement quelques gouttes du liquide.

Les RTA

Ils sont assez semblables aux clearomiseurs et dotés d’un réservoir. Ils ont donc plus d’autonomie que les RDA. Les RTA suggèrent tout de même d’agréables senteurs, mais leur montage semble assez compliqué. Ainsi, si le réglage est mal fait, les fuites sont assurées.

Les RTDA 

Il s’agit d’un modèle qui regroupe ce qu’il y a de meilleur avec les deux précédents. Celui-ci fournit donc un réservoir aux drippers. L’utilisateur pourra alors bénéficier de toutes les performances d’un dripper avec plus d’autonomie.

Les bottom feeders VS Atomiseurs reconstructibles

Le principe d’utilisation des bottoms feeders est assez proche de celui du RTDA. La différence est qu’ils suggèrent une autre manière plus facile d’alimenter le RDA. Ce dernier est relié à une petite fiole contenant l’e-liquide.

Pour envoyer le liquide sur les mèches, il faudra presser la fiole. Cela offre donc une autonomie moyenne semblable à celles des RTA. Avec ces équipements, l’utilisateur ne peut enregistrer aucune fuite.

Les pods : solution anti fuite

Les pods sont des mini-ecigs qui sont semblables à des portes-clés ou à des clés USB. Ils représentent l’alternative parfaite pour les vapoteurs à la recherche d’une solution ergonomique et pratique, facilement transportable sur eux.

Les pods sont faciles d’entretien et constituent des alternatives antifuites des cigarettes électroniques classiques. Leur particularité est qu’ils peuvent se détacher aisément de leur batterie. Ainsi, peut-on les remplacer ou les recharger facilement.

 CartomiseursClearomiseursAtomiseurs reconstructiblesPodsBottom feeders
FuitesFuites récurrentes si mauvais fabricantsPas de fuite si l’airflows est situé en hautMoins de problèmes de fuites liquidesPas de fuitesPas de fuites
Type d’utilisateurVapoteurs conservateursNouveaux vapoteursVapoteurs à la recherche de solution minimalisteVapoteur à la recherche de solution simple et pratiqueVapoteurs expérimentés

Prix des différentes solutions

L’intégrité de l’ecig est un critère de choix important, mais le coût d’acquisition aussi. Toutefois, il s’agit d’un point assez relatif puisque les prix dépendent du modèle et de la marque. En général, il faut prévoir entre 20 et 50 euros pour s’offrir un modèle suggérant un bon rapport qualité-prix.

Cela inclut tout type d’ecigs et d’atomiseurs. L’on peut également en dénicher qui sont plus ou moins chers lorsque l’utilisateur est prêt à faire des compromis. Tout dépend de la bourse de ce dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *