Quelles connaissances faut-il avoir pour bien configurer sa cigarette électronique ?

Configuration

Le réglage de la cigarette électronique a une grande influence sur l’expérience de vape. Pour un véritable plaisir des sens, il faudra configurer correctement votre vapoteuse. Cependant, faut-il être un expert pour choisir la configuration adéquate pour votre e-cigarette ? Découvrez les notions les plus utiles pour améliorer votre sensation lors du vapotage.

Connaître les différents modes de la cigarette électronique

Il existe une multitude de configurations pour les cigarettes électroniques. Voici les 4 principaux modes à maîtriser pour bien régler votre vapoteuse.

Le mode Power

S’il existe un maître de l’ensemble des modes, il s’agit bel et bien du mode Power. Ce dernier permet au vapoteur de choisir la puissance de son e-cigarette et de la moduler. Ce mode est disponible sur toutes les cigarettes électroniques du type Pod Mod.

Le mode Power est une configuration pratique permettant d’envoyer avec précision la puissance adaptée à la valeur de la résistance. Il permet d’ajuster la puissance envoyée à l’atomiseur afin d’éviter tout risque de surchauffe.

Le Bypass

Le mode Bypass est le plus efficace pour ceux qui souhaitent transformer leur e-cigarette. Il permet au vapoteur de passer du mod électronique au mod mécanique et vice-versa. L’intérêt de ce réglage est qu’il vous laisse vapoter en conservant les protections de base.

En configurant votre cigarette électronique sur le mode Bypass, vous pouvez exploiter toute la puissance du dispositif. En d’autres mots, votre e-cigarette demeure en tout temps au maximum de son potentiel. Néanmoins, avoir des notions sur la loi d’ohm est nécessaire si vous souhaitez utiliser ce mode judicieusement.

Le contrôle de la température

Pour mesurer la température de la vapeur produite par votre cigarette électronique, il est nécessaire de disposer du mode « Contrôle de la température ». Ce mode vous aide à contrôler la chaleur de la vapeur diffusée par l’e-cig. Toutefois, il ne fonctionne qu’avec certaines résistances.

Le contrôle de température marche essentiellement avec les résistances faites avec les matériaux tels que le nickel, l’inox et le titane. Ainsi, l’e-cigarette en chauffant ne dépassera pas la température que vous lui imposerez. En cas de surchauffe de la résistance, l’e-cig se coupera automatiquement.

Le curve

Le mode Curve encore appelé Preheat permet aux vapoteurs de personnaliser la cigarette électronique. En optant pour cette configuration, l’e-cigarette crée une courbe de la température, de la puissance et de la tension en temps réel.

Pour ceux qui disposent d’une e-cigarette dotée d’un clearomiseur nécessitant une puissance importante, le mode Curve est parfaitement indiqué. Les vapoteurs novices peuvent également choisir ce réglage afin personnaliser leur cigarette électronique, rendant ainsi son usage plus confortable.

Déterminer le bon réglage en watts suivant la valeur de votre résistance

Connaître la valeur de votre résistance d’e-cigarette est nécessaire pour choisir la bonne puissance. En effet, le réglage en watts doit toujours être adapté à la valeur en ohm de cette résistance. Généralement, cette valeur est affichée soit sur l’écran d’affichage de votre box, soit sur votre résistance d’e-cigarette. Variant entre 0,1 ohm et 2,5 ohms, la valeur de la résistance influe sur votre vape, que ce soit en inhalation indirecte ou directe.

Pour les résistances de 0,15 à 0,3 ohm, la puissance idéale est comprise entre 20 et 100 watts. Entre 0,3 et 0,5 ohm, il faudra régler la puissance entre 20 et 60 watts. Pour une valeur de résistance comprise entre 0,5 et 1 ohm, la puissance variera de 20 à 35 watts. Vous pouvez choisir entre 9 et 15 watts pour une valeur comprise entre 1 et 1,5 ohm. Au-delà de 1,5 ohm, vous devez garder la puissance en dessous de 10 watts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *