Les lieux où il est interdit de vaper en France

Interdiction

Face au caractère dangereux de la cigarette, l’e-cig est devenue une alternative très prisée par les anciens fumeurs. Toutefois, l’usage de la cigarette électronique est soumis à certaines réglementations. Face à cette problématique, certains endroits publics interdisent aux passagers de vaper.

La règlementation en France

En France, l’utilisation de la cigarette électronique est régie par le Code de la santé publique. Ce dernier autorise la pratique dans certains lieux publics, mais l’interdit dans d’autres. Selon le code, les personnes intéressées peuvent vapoter en plein air, dans les rues et sur les terrasses. En revanche, il est interdit de vaper dans les parcs de loisirs et dans les piscines.

Toutefois, des zones aménagées sont le plus souvent mises à la disposition des fumeurs et des vapoteurs dans ces lieux pour leur pratique. En théorie, il n’est pas interdit d’utiliser une cigarette électronique au niveau des quais des gares, des abribus et des stations de métro. Cependant, vous pouvez retrouver une signalétique sur les places qui vous contraint à ranger votre matériel.

Il faudra dans ce cas attendre sa sortie de l’enceinte pour vapoter. Dans les bars, cafés et restaurants, l’utilisation de la cigarette électronique est relative. Si à l’extérieur et en terrasse, le vapoteur est libre, à l’intérieur par contre, il doit vérifier s’il y a présence ou non d’une signalétique explicite. Si celle-ci existe, il est tenu de s’abstenir d’utiliser la vape. Dans le cas contraire, il peut aussi vaper à l’intérieur.

Les endroits où l’utilisation de la vape est strictement interdite

En France, il n’est pas possible de vapoter dans les lieux et établissements accueillant des mineurs. De même, que vous soyez personnel ou visiteur, il vous est défendu de vaper dans la cour des établissements scolaires. La loi française interdit également et de manière rigoureuse l’usage de la vape dans les transports publics fermés. Ceci concerne les trains, les bus, les métros, mais aussi les espaces clos des gares, des stations et des aéroports.

En outre, il est également interdit de vapoter dans les avions pour toutes les compagnies. Cette mesure est prise non seulement à cause des désagréments pour les autres passagers, mais aussi pour éviter de déclencher les détecteurs de fumée. À l’intérieur des bateaux de croisière, vous n’allez pas non plus pouvoir vapoter.

En cas de présence de mineurs, l’utilisation de l’e-cig peut être aussi interdite à l’extérieur du bateau. Il convient dans ce cas de bien se renseigner avant de partir en croisière. En général, il n’est pas possible de vapoter dans des lieux publics sans aucune restriction.

D’autres lieux en France où l’utilisation de la vape est règlementée

La loi de modernisation du système de santé de 2016 interdit l’usage de la cigarette électronique dans les lieux de travail à usage collectif en France. Ceci concerne aussi bien les lieux couverts que ceux fermés comme les usines, entrepôts, salles de réunions et open spaces. Sauf interdiction expresse, il est possible de vaper dans les bureaux individuels fermés dans le respect du règlement intérieur de la structure de travail.

Certaines entreprises mettent également à la disposition des salariés des salles où vous pourrez vapoter ou fumer à la pause. S’il n’y en a pas dans votre service, il  vous faudra regagner l’extérieur du bâtiment pour vaper. De manière générale, si vous vous retrouvez dans un lieu public à côté d’un mineur en France, il faudra s’abstenir de vapoter.

Par ailleurs, pour vaper dans un lieu qui autorise la vape, il est recommandé d’adopter certains gestes pour que les autres usagers ne soient pas dérangés. Il faudra se rassurer que la pratique ne dérange pas ces usagers. Vous pouvez aussi expirer vers le sol pour créer le moins de vapes possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *