Réparer moi-même ma cigarette électronique rends ma cigarette électronique moins fiable ?

Le mouvement Do It Yourself encourage des millions d’individus à fabriquer ou à réparer  leurs objets eux-mêmes. Bien que cela soit très louable, les objets technologiques contrairement à ceux artisanaux, sont sensibles à toute manipulation. Alors, réparer sa cigarette électronique soi-même peut-elle la rendre pas moins fiable ?

Réparer sa e-cig soi-même : Risques et inconvénients

Pour des raisons économiques, de nombreuses personnes décident de s’occuper eux-mêmes de la réparation de leur e-cig quand celle-ci tombe en panne. Si réparer soi-même son matériel de vape n’a rien d’impossible, cela comporte tout de même certains risques. La cigarette électronique est en effet un assemblage de pièces dont certaines à l’instar du tank sont très fragiles. Le tank se brise très facilement. Une mauvaise manipulation pendant la réparation peut engendrer la brisure de cet élément qui est impossible à réparer. Nous vous conseillons la lecture de vaper sans risques afin de connaître et pouvoir éviter les dangers que pourraient représenter une ecig mal entretenue.

La bague d’air contenu dans l’atomiseur ou le clearomiseur est tout aussi délicate à manipuler. Dans le cas où elle se bloque ou tourne dans le vide, il est tenant de réparer la panne soi-même. Malheureusement, du fait de sa petite forme, la bague d’air peut se déformer au cours de l’opération. Cela rendra impossible sa remise en place.

Au cas où la batterie de votre cigarette électronique ou le bouton on/off ne fonctionne plus, tenter de les réparer peut vous faire abimer complètement la e-cig. Sachez que, la batterie et le switch sont reliés au système central de la e-cig. Les abimer reviendrait à abimer le système, ce qui provoquera un dysfonctionnement du matériel.

Dans quels cas puis-je m’occuper de la réparation moi-même ?

Bien qu’elle comporte plusieurs éléments qui sont facilement destructibles au cours d’une opération de réparation, il existe des éléments que vous pouvez effectivement réparer vous-même. La plupart des adeptes de la vape dont souvent face à des difficultés de tirage généralement dues à une obstruction du drip-tip. Il se peut en effet que de la poussière et autres saletés s’y incrustent et provoquent des difficultés de tirage. Vous pouvez faciliter réparer cette panne en démontant le drip-tip et en le nettoyant à l’aide d’un tissu ou d’un mouchoir, sec ou imbibé d’eau.

De même au cas où vous constatez de légères fissures sur votre tank, vous pouvez la réparer en y apposant avec tact un petit morceau de ruban adhésif ou un filet de colle.

Faire appel à un professionnel ou s’en occuper soi-même : que choisir ?

Au vue de toutes ces explications, vous l’aurez compris, il est préférable de faire appel à un professionnel afin de réparer sa cigarette électronique. Les composants de l’appareil étant souvent liés, une mauvaise réparation de l’un peut impacter négativement le fonctionnement des autres et réduire la performance de votre e-cig.

Si votre tank se brise cependant, il faudra en acheter un autre. Cela s’applique aussi pour la bague d’air de l’atomiseur et du clearomiseur si elle est déformée. Il est cependant possible de faire soi-même certaines réparations qui n’impliquent pas les composants essentiels de votre matériel de vape.

Que retenir ? Il n’est pas toujours conseillé de réparer soi-même sa cigarette électronique. Vous ferez mieux de faire appel à un professionnel pour la réparation des pannes impliquant des composants essentiels de l’appareil. Sachez cependant, qu’un entretien régulier de votre matériel de vape réduira considérablement les risques de panne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *