Sécurité dans le Power Vaping : un guide essentiel pour une expérience sans risque

Un jeune vape en marchant dans la rue.

Le power vaping est une pratique populaire qui consiste à vapoter à très haute puissance. Cela se fait au moyen d’un matériel spécifique pour produire de gros nuages de vapeur afin d’augmenter les sensations et les saveurs. Les vapoteurs expérimentés y ont souvent recours dans une quête de défi et de plaisir extrême. Toutefois, le power vaping n’est pas sans risques. Le matériel utilisé étant très puissant, certains accidents pourraient survenir en cas de mauvaise utilisation. Voici les précautions à prendre pour vivre une meilleure expérience de power vaping.

Qu’est-ce que le power vaping ?

Le power vaping est une forme ou une technique de vape apparue à la faveur des nouvelles technologies. Il utilise un matériel capable de délivrer une puissance très élevée, au-delà de 100 watts. L’objectif recherché est de produire ou d’expirer de gros nuages de vapeurs. Ces vapeurs sont impressionnantes par leur taille pouvant atteindre plusieurs mètres et par la forme. Les vapoteurs expérimentés ont l’expérience de la pratique du power vaping et savent manier habilement la vapeur pour réaliser toute sorte de figures. La réussite de cette pratique est conditionnée par une technique d’inspiration et d’expiration peu particulière.

Le power vaping permet également de ressentir davantage les arômes et le hit (la sensation en gorge) du e-liquide. L’afflux massif de la vapeur inonde votre gorge et décuple les sensations. Retenez que la pratique ne s’adresse pas aux vapoteurs débutants ou aux malades cardiaques, car elle fait allusion à la vape extrême. Elle est associée à l’utilisation d’un Mod supportant le sub-hom (résistance intérieure à 1 ohm) capable de délivrer une puissance élevée. En effet, une faible résistance laisse passer un fort courant et engendre une abondance de vapeur.

Quel matériel utiliser ?

Le power vaping exige un matériel spécifique, qui peut délivrer une puissance élevée et qui propose un niveau de sécurité élevé. Voici la liste du matériel et des accessoires qu’il vous faut.

Un accu adapté pour la sécurité

L’un des principaux risques liés à la pratique du power vaping et à l’utilisation de matériels experts est la détérioration de l’accumulateur. L’accumulateur est la pile chargée d’alimenter la partie électrique de votre vapoteur en énergie électrique. Lorsqu’il n’est pas correctement dimensionné par rapport aux autres éléments du circuit, il peut exploser ou dégazer. Étant donné que le power vaping fait appel à la haute puissance, l’accumulateur doit pouvoir délivrer un courant de décharge élevé, par conséquent sa capacité en mAh doit être faible. Pour faire du power vaping, les deux types d’accus appropriés sont de type IMR ou INR.

Des résistances basses

Les basses résistances ou sub-ohm sont privilégiées au power vaping, car elles permettent d’avoir un maximum de vapeur. Par convention, il est recommandé de choisir une résistance dont la valeur est comprise en 0,2 et 0,5 ohm. À chaque modèle ou valeur de résistance correspond une gamme de clearomiseur. Pour réussir cet ajustement, vous devez prendre conseil auprès d’un vendeur spécialisé.

Un atomiseur reconstructible à inhalation direct

L’inhalation directe fait allusion à un tirage MTL (Mounth to lung), faisant passer directement la vapeur de la bouche vers les poumons. Il est assimilable au tirage d’une chicha avec une reproduction identité de la vapeur délivrée. Le type d’atomiseur responsable d’une telle prouesse est caractérisé par une large entrée d’air avec des résistances généreuses en mèche de coton.

Les types d’atomiseur experts destinés au power vaping sont les dripper ou RDA et les RTA. Pour les RDA, vous êtes contraint d’employer vous-même l’e-liquide au goutte-à-goutte sur le coton, car ils ne disposent pas d’un emplacement pour le liquide.

Un mod expert ou box paramétrable

Un mod de type électronique (paramétrable) expert offre un excellent niveau de protection, car il permet de régler la puissance, la tension et la température à votre convenance. Ils intègrent des dispositifs et des circuits de protection contre les courts-circuits, les surchauffes et les surtensions. Les mods électroniques sont donc plus simples et plus sûrs à utiliser, mais ils sont aussi plus chers et plus encombrants.

Les précautions à prendre

Pour éviter tout risque d’accident, vous devez choisir un matériel de qualité, bien dimensionné et qui répond à vos besoins pour le power vaping. Choisissez un modèle électronique, car il permet de paramétrer toutes les fonctions. Avant de régler la puissance à son maximum, vérifiez la plage d’utilisation du fabricant pour la résistance. Associez au mod électronique un clearomiseur reconstructible. La batterie doit pouvoir supporter un courant élevé afin de tenir sur la durée. De plus, vous devez veiller à son entretien régulier en vérifiant constamment son état (percée ou endommagée). N’exposez pas vos batteries à l’humidité, à la chaleur ou au soleil.

Choisissez un e-liquide adapté, qui contient un taux de glycérine végétale (VG) élevé (substance qui produit la vapeur) et un taux de nicotine faible pour ne pas subir les effets indésirables (maux de tête, des nausées ou des palpitations). Enfin, hydratez-vous régulièrement et pratiquez le power vaping de façon modérée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *